Le CBD contre l’arthrite, la dégénérescence articulaire et la sclérose en plaques (SEP)

CBD, abréviation de Cannabidiol, est l’un des composants les plus importants de la plante de cannabis. L’une des vertus thérapeutiques les plus reconnues du CBD est le soulagement de la douleur, une condition dont presque toutes les personnes âgées souffrent, tout comme l’inflammation. Des études ont montré que le CBD peut réduire l’inflammation et soulager la douleur de maladies telles que l’arthrite, la dégénérescence articulaire et la sclérose en plaques (SEP).

En activant plusieurs récepteurs dans le système endocannabinoïde, les experts ont constaté que les patients seniors, traités par CBD, connaissent une réduction cliniquement significative des symptômes liés à la douleur, sans effets secondaires indésirables.” Cette molécule porteuse d’avenir reste donc une alternative naturelle parfaite aux analgésiques traditionnels!

Un Protocole mis à jour pour utiliser la ‘’mauvaise herbe’’

Depuis une bonne dizaine d’années, à travers le monde, énormément de chercheurs se sont penchés sur la faisabilité d’utiliser le CBD pour soulager les maladies des patients âgés. Lorsque d’autres médicaments ne parviennent plus à aider les seniors souffrant de douleurs chroniques, de troubles du sommeil, d’appétit réduit, de nausées et de SSPT, des éminents scientifiques israéliens pointent du doigt la mauvaise herbe”.

Depuis, les chercheurs appellent à la mise en œuvre de leur protocole de traitement dans la pratique clinique «pour évaluer les avantages du traitement au cannabis» et pour éventuellement réduire la consommation d’autres médicaments tels que les opioïdes, les benzodiazépines et d’autres médicaments psychotropes ou analgésiques.

Un soulagement Naturel adapté pour les personnes âgées

Comme il n’existe pas de protocoles bien établis et évalués pour le traitement des personnes âgées avec du cannabis médical, les chercheurs ont développé leur propre approche basée sur un suivi étroit des effets, des évènements indésirables et de l’introduction lente d’huile de THC, d’huile de CBD ou d’une combinaison.

Le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont deux composants du cannabis.

Au cours de cette étude, 184 patients avec un âge médian de 82 ans ont commencé un traitement au cannabis dans une clinique gériatrique spécialisée. Après six mois de traitement, 58,1% des patients consommaient encore du cannabis. 84,8% ont signalé une amélioration modérée à significative de leur état général. 33,6% ont signalé des événements indésirables, les plus fréquents étant des étourdissements (12,1%), une somnolence et une fatigue (11,2%).

Huile de chanvre avec 5% de CBD

  Cependant, les protocoles de traitement appellent à une prudence particulière chez les personnes âgées, en cas d’interactions médicamenteuses multiples, de changements pharmacocinétiques, de troubles du système nerveux et d’augmentation du risque cardiovasculaire.

Le cannabis médical à l’étude

Dans la nouvelle étude, «Cannabis médical pour les patients âgés – Protocole de traitement et résultats initiaux», publiée dans le Journal of Clinical Medicine, les chercheurs présentent leurs suggestions, développées en collaboration avec NiaMedic Healthcare & Research Services Ltd.

“Une fois le traitement initié et la dose thérapeutique atteinte, nous recommandons dans un premier temps au moins un suivi mensuel pour évaluer les événements indésirables et l’efficacité du traitement” a déclaré le Dr Abuhasira. “Si le traitement est efficace et bien toléré, il peut alors être envisagé de réviser le régime médicamenteux concomitant actuel, en particulier en ce qui concerne l’utilisation et la posologie des opioïdes, des benzodiazépines et d’autres médicaments psychotropes ou analgésiques”.

Cette recherche a été partiellement financée par NiaMedic, une société de données médicales offrant des services de soins de santé, de recherche et de consultation, et se concentrant sur l’intégration du traitement médical au cannabis aux soins conventionnels chez les personnes âgées.

Des retours d’expériences positives pour finir l’année 2019

Les chercheurs participant à cette étude ont déclaré que le cannabis devrait être utilisé pour aider les personnes âgées souffrant de douleurs chroniques, de troubles du sommeil, d’appétit réduit, de nausées ou de troubles de stress post-traumatique. Que les seniors plus âgés pourraient bénéficier d’un traitement au cannabis pour des conditions qui ne sont pas traitées de manière adéquate à l’aide des thérapies médicalement approuvées actuelles.

Cette expérience démontre que le cannabis a le potentiel de conduire à une réduction de l’utilisation de médicaments. Par conséquent, la mise en œuvre de leur protocole dans la pratique clinique pour évaluer les avantages du traitement au cannabis, à vivement été rappelé par les chercheurs.

Belhara Berde vous rappelle:

Si vous êtes sous traitement ou suivi par un docteur, consultez-le avant.

Les informations listées, référencées ou liées à cet article le sont uniquement dans un but informatif et ne fournissent pas de conseils professionnels, médicaux ou légaux.

 

Article inspiré par Shoshanna Solomon

Crédits photos: Belhara Berde, Mon* & (invest in Israël)

Sources:

– La Faculté des sciences de la santé de BGU et de l’Institut de recherche clinique sur le cannabis de Soroka

– Université Ben Gourion du Néguev (BGU)

– Cannabis Clinical Research Institute du Soroka University Medical Center

Partager

Poster un commentaire